Faire son pain soi-même : avec quels ustensiles ?

Pour préparer du pain, on a besoin de maîtriser certaines techniques et disposer des ustensiles spécifiques. Le type de matériel nécessaire dépend du mode de pétrissage ainsi que de la forme de la préparation (en boule ou en baguette). L’avantage lorsque l’on réalise soi-même ses plats est que l’on peut toujours consommer des produits frais. Campagnard, perdu, à la bière, pain de mie, aux olives, au chocolat, brioches aux grattons, etc. il existe diverses manières de préparer cet aliment. Quels ustensiles doit-on réunir pour préparer soi-même une baguette croustillante ?

Matériels nécessaires pour préparer du pain

Les apprentis boulangers doivent investir dans un pétrin solide pour procéder à un pétrissage mécanique de la pâte. Pour gagner du temps et faciliter la préparation, on peut choisir d’acheter une machine à pain. Lorsque l’on effectue un pétrissage manuel, on doit se servir d’un récipient suffisamment grand pour mélanger de nombreux ingrédients. Bien que l’on puisse se servir d’un récipient en terre comme une jatte, sachez que l’on peut utiliser des contenants pour des préparations alimentaires. Pour récupérer aisément la pâte du récipient, le meilleur accessoire est la corne à pâtisserie souple.

Lors de la préparation, on a également besoin d’un coupe-pâte qui comme  permet de couper le mélange d’ingrédients. Cet accessoire facilite la découpe en évitant de la déchirer. L’apprenti boulanger doit aussi posséder un minuteur. Notons que cet équipement est optionnel puisque pour chronométrer, on peut parfaitement se servir d’un Smartphone ou de la minuterie intégrée au four. Pour mesurer la température de la farine, il faudra investir dans l’achat d’un thermomètre de cuisson. L’accessoire sert aussi à vérifier la température de la pâte et de l’eau utile lors de la réalisation de la recette. La balance électronique ou mécanique, la lame de boulanger professionnelle appelée également grignette et la brosse à farine font partie des matériels dont on a besoin pour réussir un pain maison.

Comment pétrir la pâte du pain ?

Le pétrissage fait partie des différentes phases de réalisation du pain. Cette opération peut se faire avec un robot ou manuellement. Il est aussi possible de le faire à l’aide d’un appareil professionnel comme celui de la machine à pain Kenwood. La première étape est de mélanger les ingrédients. Pour cela, il faudra mélanger la farine, le sel, la levure, l’eau en un tout homogène. Le but sur cette phase est d’hydrater les particules de gluten. Le mélange des protéines présentes dans l’orge, le blé ou le seigle permet de s’agglutiner entre elles afin d’obtenir une substance visqueuse.

Durant cette opération, la préparation alimentaire gonfle et devient imperméable au gaz. Après avoir hydraté la pâte, il est temps de procéder à la prochaine étape du pétrissage. Il s’agit d’étirer, de souffler et de cisailler le mélange. À l’issue de cette opération, la préparation visqueuse prend la forme d’un tissu souple et compact. Une fois la préparation extensible, on peut la moduler à sa guise. Selon la recette que l’on souhaite concocter, on a la possibilité de donner différentes formes au produit malléable : allongé, rond, en escargot, en spirale, etc.

Grâce à l’élasticité du mélange, cette propriété favorise la rétention de gaz carbonique. Cela permet de former la structure spongieuse spécifique à la mie. Le caractère panifiable de la substance ne s’obtient pas uniquement par  pétrissage. En réalité, le gluten du seigle et du blé est l’élément responsable de l’extensibilité et de l’élasticité de la préparation culinaire. C’est pour cela que les boulangers ayant besoin de réaliser un produit panifiable doivent inclure dans leur recette de la farine de blé ou du seigle.

Comment préparer une pâte à pizza ?

Pour préparer de la pâte à pizza, on a besoin comme ingrédients: de la farine, du sel, de la levure boulangère, de l’huile d’olive et de l’eau tiède. Les ustensiles nécessaires à la préparation sont : un saladier, une cuillère en bois, un four, du papier cuisson et une plaque à four. Le temps de préparation nécessaire pour une substance moelleuse et épaisse est de 30 minutes. Pour réaliser cette recette prévue pour 4 personnes, on commence par mélanger dans un grand saladier, 350 g de farine, du sel, de l’huile d’olive et de la levure boulangère. On verse progressivement l’eau tiède tout en mélangeant ces ingrédients avec une cuillère en bois.

On remue longuement la préparation jusqu’à ce que l’on obtienne un aliment épais qui se détache du contenant. Couvrir le saladier, placer le récipient dans un endroit chaud puis laisser le reposer 1h. Après la pause, on saupoudre de farine le plan de travail puis on y dépose la pâte à pizza. On commence ensuite par travailler le mélange de la même manière qu’une pâte à pain. On façonne ensuite la pâte en respectant les dimensions de la plaque au four. Pour améliorer la recette, il est recommandé de déposer la farine détrempée et pétrie sur un papier cuisson. Il ne reste plus qu’à ajouter les ingrédients de la pizza selon ses envies ou en utilisant les restes du frigo.

Réaliser de bons plats avec le robot de cuisine Companion de Moulinex

Recettes classiques, mets de saison, entrées, plats principaux,etc., les propriétaires de Moulinex pourront concocter de succulents plats. Le robot de cuisine Companion de Moulinex permet aux apprentis cuisiniers et aux professionnels de préparer plus aisément leurs repas. Cette machine multifonction prépare, découpe et cuit les soupes, les desserts, les sauces, etc. Grâce à l’appareil, on peut réaliser facilement des entrées chaudes ou froides. Ces plats représentent le premier service lors d’un repas occidental. Servies également au début du repas, les soupes peuvent aussumi être préparées avec la machine de cuisson.

Les nombreuses gammes d’appareils produites par Moulinex servent aussi à concocter les plats principaux composés de poissons, de viandes ou de féculents. Avec le robot Companion, il est désormais plus facile de préparer des recettes végétariennes, des plats riches en vitamines ou de réaliser des cuissons vapeur. Parmi les nombreux menus que l’on peut réaliser, il y a les soupes aux légumes, au potiron, le velouté de champignons, la blanquette de veau, la  purée de pommes de terre, le gratin dauphinois, risotto, couscous, paella, pot-au-feu, gratin de courgettes, béchamel, mayonnaise, sauce hollandaise, sauce bolognaise et encore d’autres. Pour les desserts, préparer : du riz au lait, gâteau/mousse au chocolat, crème pâtissière, pâte à crêpes, glace vanille, génoise, crème anglaise, chouquette, crème brûlée, etc.

Quels aliments privilégiér pour mieux manger sans gluten ?

Les personnes intolérantes au gluten devront consommer des repas qui n’en contiennent pas pour qu’elles ne souffrent pas de ballonnements, de troubles du transit et de spasmes. Si vousêtes allergique à cette substance alimentaire collante et que malgré cela, vous continuiez d’en consommer, vous ressentirez également des maux de tête, démangeaisons, de la fatigue et douleurs articulaires. Le problème avec le gluten est qu’il est présent dans plusieurs produits transformés comme les sauces industrielles, la sauce soja, les friandises ou la charcuterie.

L’astuce pour diminuer ou supprimer intégralement le gluten de votre régime est de choisir des aliments bruts comme la viande, les légumes, les fruits, les poissons, le laitage, etc.  Il vaut mieux cuisiner ses propres repas afin de maîtriser sa composition. Parmi les aliments à surveiller, on doit s’assurer que les condiments, les aides culinaires et les sauces, les plats préparés ainsi que les produits sucrés comme les bonbons et autres friandises ne contiennent aucun gluten. Concernant les aliments à privilégier 100 % sans gluten, il y a le beurre, l’huile, le miel, la confiture, le riz, le sarrasin, le quinoa, le maïs, le fromage blanc, le yaourt, le fromage affiné, le lait, les patates douces, l’igname, etc.