Connaissez-vous les différences entre le riz poli et le riz étuvé ?

Il existe plusieurs types de riz sur le marché. Parmi eux, le riz poli et le riz étuvé sont deux types de riz facilement repérés dans les supermarchés. Les deux types ont des caractéristiques identiques mais aussi des différences. Quelles sont les similitudes entre les deux types de riz ? Quelles sont les différences ? Et comment les garder plus nutritifs ?

Comment se fait la préparation du riz poli et du riz étuvé ?

La différence riz poli étuvé est dans la production. Les deux types de riz (le riz poli et le riz étuvé) sont tous les deux riches en amidon. The rice ou les riz ont été débarrassés de la pellicule qui enveloppe le grain et qui se trouve immédiatement sous la coque non comestible. C’est dans ce film que l’on trouve des nutriments tels que les vitamines (surtout celles du complexe B), les sels minéraux et les fibres. Mais le riz étuvé a subi un traitement technologique avant le retrait de cette pellicule afin de réduire les pertes de nutriments. Vous pouvez vous demandez comment l’étuvage se fait ? Lors de l’étuvage, les grains sont encore immergés avec le riche film de nutriments (contenant des vitamines et des sels minéraux) dans de l’eau chaude sous haute pression. Ce processus permet de transférer à l’intérieur des grains une partie des nutriments qui seraient perdus lors de l’élimination de cette couche par le polissage. Ensuite, le riz étuvé est séché et emballé. Ainsi, la couleur du riz (qu’il s’agit de riz blanc, de riz grain) étuvé est jaunâtre. Le goût est caractéristique du fait de l’absorption de ces vitamines et minéraux par la peau du grain. Dans le processus d’étuvage, le grain est également partiellement bouilli et l’amidon présent sur sa surface gélatinisée. Avec la gélatinisation de cet amidon, un changement se produit dans sa structure, rendant le grain plus compact. Les vitamines et les sels minéraux sont alors fixés à l’intérieur. C’est la gélatinisation de la couche superficielle du grain étuvé qui empêche l’amidon de s’échapper dans l’eau de cuisson pendant la cuisson à la maison et la préparation devient tarte. Par conséquent, la cuisson du riz étuvé donne une préparation plus souple, quelle que soit la technique de cuisson utilisée. En d’autres termes, contrairement au riz poli, le riz étuvé n’a pas besoin d’être sauté pour obtenir un riz très mou.

 Quels sont les particularités de ces deux types de riz ?

La préparation est une différence riz poli étuvé. Le riz poli (ou riz blanc ou blanc riz), en revanche, pour ne pas avoir un visage uni, il doit être frit dans de l’huile ou de l’huile d’olive (sauté) afin que la gélatinisation de l’amidon dans la partie externe du grain se produise exactement. Cette gélatinisation crée un revêtement protecteur qui empêche l’absorption de grandes quantités d’eau, empêchant ainsi les grains de devenir trop humides et mous. Donc, si vous voulez un riz poli très lâche, assurez-vous de bien faire sauter les grains, en les remuant bien à l’aide d’une cuillère pour que tout le monde soit enveloppé d’huile chaude ou d’huile d’olive. Vous pouvez vous demander qu’en est-il du riz brun étuvé ? Est-il encore plus nutritif que le riz étuvé ordinaire ? Dans ce cas, le processus technologique dans l’usine par lequel passe le riz n’empêche pas la perte de nutriments. Au contraire, il augmente. L’explication est simple : les vitamines du complexe B présentes en bonne quantité dans les grains de riz brun, ils sont sensibles à la chaleur. De sorte que lorsque le grain entier est soumis au processus d’étuvage (qui est thermique), il y a une perte des nutriments. Dans le riz étuvé commun, comme il perdrait la plupart de ses vitamines par le processus de polissage, le riz étuvé donne encore un petit gain. L’avantage du grain entier étuvé est qu’il devient également plus mou lorsqu’il est préparé à la maison, car il a déjà subi un traitement thermique et son amidon provient de l’extérieur du grain gélatinisé.

Quel est le riz le plus nutritif ?

La différence riz poli étuvé se trouve dans sa cuisson. Si l’on compare la composition nutritionnelle de tous les types de riz, le plus nutritif reste celui qui est seulement intégral. Ce qui permet non seulement de conserver toutes les vitamines et minéraux du complexe B, mais aussi de préserver les fibres présentes dans le film. Les fibres sont importantes pour le bon fonctionnement de l’intestin, pour l’amélioration du métabolisme du glucose et pour augmenter la satiété. Il est important d’éviter les réchauffements successifs du riz. Comme les vitamines B contenues dans le riz, qu’il soit étuvé ou complet, sont sensibles à la chaleur, il faut éviter de chauffer les aliments successivement. Si vous le préparez en grande quantité, ne chauffez que celui qui sera immédiatement ingéré. Le reste doit rester sous réfrigération ou congelé.