Moules à gâteaux en silicone : gare aux substances toxiques !

La silicone est la prochaine génération de produits de cuisson. Les articles en silicone sont faciles à utiliser et fonctionnent mieux que les casseroles antiadhésives. Bien qu’ils aient besoin d’être graissés, les moules en silicone sont souples et élastiques, faciles à retirer et peuvent résister à des températures allant jusqu’à 500 degrés Fahrenheit. Cependant, ils peuvent s’avérer toxiques du fait de leur composition.

La silicone est-elle sûre pour la cuisson ?

Un des principaux avantages des articles de cuisson en silicone est qu’ils sont considérés comme plus antiadhésifs, comparé à de nombreux types d’ustensiles de cuisson traditionnels, en particulier avec les moules à muffins et les moules à pain. Les tapis de cuisson en silicone et de nombreux autres produits conçus à base de silicone sont souvent faciles à nettoyer et empêchent tout collage lors de la cuisson. La flexibilité des ustensiles de cuisson et des moules en silicone facilite, non seulement leur extraction, mais également leur nettoyage. La silicone va également au lave-vaisselle, sans pétrole et n’est pas supposée se décolorer ni se griffer. Par contre, tous les dangers sont anecdotiques à ce stade et ne sont pas scientifiquement étayés, mais cela ne prouve pas nécessairement la sécurité de la silicone. Certains dangers potentiels incluent : le potentiel de lixiviation à haute température, des charges utilisées dans de la silicone de qualité inférieure et une odeur potentielle lors d’une utilisation à haute température. Ces dangers ne sont pas prouvés et ne sont rapportés que pour une utilisation à haute température, mais méritent néanmoins d’être approfondis.

Des mises en garde sur les moules à gâteaux en silicone ?

Depuis quelques mois, des alertes ont été lancées concernant certains moules en silicone ou en téflon. Ces mises en garde étaient surtout publiées dans le magazine « 60 millions de consommateurs » où il dénonce la présence des ingrédients gras qui pourront libérer des substances toxiques une fois chauffés, entre autres, des métaux et des organiques volatiles. Pour le prouver, neuf (09) moules ont été testés et deux (02) d’entre eux étaient considérés comme douteux : le moule à cake elastomoule  « Bake Me » de GiFi et ceux à 9 madeleines de chez Zodio et De Buyer. D’autres frôlaient également la nocivité mais ont été épargnés. En effet, le magazine a confié que la majorité a libéré des métaux potentiellement dangereux, quand d’autres libéraient des corps gras pouvant nuire à la santé.

Attention aux moules en téflon !

Teflon est le nom de marque du produit chimique Polytétrafluoroéthylène (PTFE). Il est utilisé de différentes manières, étant donné qu’il est très peu réactif, en raison de la force des liaisons carbone-farine. Il est également « hydrophobe », ce qui signifie qu’il ne peut pas être mouillé par l’eau. Il figure aussi dans la liste des « produits douteux », à cause de la présence de corps gras libérés par certains moules. Les fabricants de téflon ont toujours conseillé de ne pas chauffer leur batterie de cuisine à des températures extrêmement élevées. Ils ont maintenu que les revêtements sur les casseroles et autres produits n’émettront pas de produits chimiques dangereux lors d’une utilisation normale. Une décomposition importante du revêtement ne se produira que lorsque les températures dépassent environ 660 ° F (340 ° C). Ces températures seules sont bien au-dessus de la plage de cuisson normale.

Quelques conseils à mettre en pratique pour choisir et utiliser des plats en silicone

Avant toute chose, assurez-vous de choisir des plats à base de silicone 100 % alimentaire. Les charges peuvent compromettre la qualité ainsi que la durabilité de la silicone. Confirmez que tous les colorants utilisés ne sont pas à base de BPA et que des tests de détection de plomb ont été effectués, en particulier pour les produits aux couleurs vives. Ne vous laissez pas berner par les plats en caoutchouc thermoplastique (TPR). Ils ont l’air intéressant, mais le TPR n’est pas aussi durable et ne tolère pas la chaleur élevée, contrairement à la silicone. Les produits comme les tasses à mesurer en TPR ont souvent un squelette en plastique rigide et peuvent se déformer lorsqu’ils sont exposés à la chaleur. Sachez que les détergents à vaisselle sans phosphates peuvent provoquer des taches d’eau ou encore retenir des odeurs ainsi que certains goûts. Ce n’est pourtant pas bien grave ! Il suffit, pour résoudre ce problème, d’ajouter du vinaigre blanc ou encore un agent de rinçage non toxique à votre cycle de lavage. Il y a des moments où la durabilité ainsi que la commodité l’emportent, laissant les plats en verre et en acier inoxydable dans le placard. De ce fait, étant donné le choix entre des plastiques à base de produits chimiques cancérigènes et perturbateurs du système endocrinien, beaucoup de personnes auraient préféré la silicone à tout moment. En mettant en pratique tous ces conseils, vous ne pourrez que faire un bon choix de plats en silicone.