Tout savoir sur les théières en fonte

Pour apprécier un bon thé, il faut une bonne théière. Même si vous ne célébrez pas un rituel du thé, avoir une bonne théière fait toujours plaisir. Les théières en fonte, qui sont équipées d’un filtre à thé, ne sont pas seulement décoratives, mais présentent également de nombreux avantages.

Infusion du thé dans une marmite en fonte

Lors de l’infusion du thé, la température de l’eau doit être conservée le plus longtemps possible. La plupart des théières en fonte sont équipées d’un filtre adapté. Cela permet au thé délivré son arôme sans casser son goût. Si la théière est équipée d’un bon tamis, la température de l’eau sera entièrement préservée puisque il n’y a pas de fente dans le couvercle. Cela permet non seulement de garder le thé chaud plus longtemps, mais aussi de le tirer à la température optimale.

Très bon stockage de la chaleur par les matériaux

Les théières classiques en fonte sont faites d’un alliage de fer qui convient parfaitement à cet usage. La surface poreuse du matériau stocke la chaleur du thé pendant très longtemps sans qu’il soit nécessaire d’utiliser une chauffe-théière. Cet équipement permet de garder la température du thé. La fonte est aussi une véritable conductrice de chaleur. Cela signifie ce qui signifie que plus l’eau du thé reste chaude, plus celui-ci continue de dégager son arôme.

Pourquoi la théière ne rouille-t-elle pas ?

L’un des avantages des théières en fonte c’est qu’elles ne rouillent pas. Elles profitent d’un revêtement qui empêche l’oxydation. Cela permet de protéger la théière et d’éviter que la matière ne se dissolve dans le thé. Dans les théières de haute qualité, le revêtement est appliqué en émaillant les parois intérieures. Ce revêtement ne se mélange pas au goût du thé même s’il est chauffé. Au Japon, le pot en fonte a plus de succès que les pots en terre cuite, qui ont tendance à changer le gout du thé au fil du temps. La cruche émaillée est donc particulièrement adaptée à une utilisation lorsque le type de thé est fréquemment changé. En effet, de nombreux types de thé, tels que le thé rooibos ou le thé vert, sont si riches en goût que leurs arômes sont retenus sur de nombreuses matières.

Théière en fonte — Entretien et nettoyage

Les théières en fonte sont de plus en plus répandues, surtout en Europe. Beaucoup de gens ont peur d’endommager la théière en la nettoyant mal. Toutefois, si vous suivez ces quelques conseils d’utilisation et d’entretien, vous pourrez profiter de votre théière pendant longtemps, car elle est en fait très robuste et facile à nettoyer.

Comme décrites ci-dessus, les théières sont revêtues à l’intérieur pour éviter que la fonte ne rouille. Il faut donc veiller à ce que le niveau de l’eau ne dépasse pas le revêtement quand vous le remplissez.

Après chaque utilisation, il est important de toujours bien rincer la théière à l’eau chaude, puis de la laisser sécher avec le couvercle ouvert. Les résidus de thé qui restent dans la théière peuvent laisser un mauvais goût malgré le revêtement. Il est également important de ne pas frotter l’intérieur de la théière pour l’assécher. Au bout d’un certain temps, une patine du thé s’y formera, ce qui a un effet positif sur le goût du thé et n’est en aucun cas nocif. La seule chose importante est que vous ne devez pas utiliser de produits de nettoyage et que le pot soit toujours séché à l’air libre sans couvercle.

Afin de protéger l’extérieur, il faut également nettoyer soigneusement la théière. Ce n’est qu’en cas de forte salissure qu’il faut utilisée du liquide vaisselle. En général, il suffit d’essuyer avec un chiffon humide pour enlever les saletés. Des substances telles que le sel ou l’huile endommagent la surface.

Il est déconseillé de la nettoyer au lave-vaisselle. Si la rouille apparaît à l’extérieur, elle peut être enlevée avec des feuilles de thé vert.

Différentes théières en fonte

Des cruches en fonte ont été conçues pour différents usages. Elles permettent entre autres de garder l’eau chaude. Cependant, les théières émaillées ne sont pas destinées à être chauffées sur une plaque chauffante. Traditionnellement, on utilise à cet effet des bouilloires spéciales, en fonte, mais non revêtues. Aujourd’hui, il existe aussi des modèles combinés qui conviennent à l’ébullition et à la brasserie. Ceux qui veulent protéger leur pot émaillé doivent le réchauffer avec de l’eau chaude du robinet avant de le brasser. Cela permet d’éviter que le revêtement ne soit pas endommagé par la chaleur soudaine.