Tout connaître sur l’huile d’olive

L’huile d’olive peut être utilisée de différente façon. Que ce soit en cosmétique ou en cuisine, elle connait un succès fou. Comme son nom l’indique, elle est faite à partir d’olive cultivée puis transformée. L’huile d’olive, comme la plupart des huiles végétales, contient de nombreux acides gras polyinsaturés, qui sont particulièrement précieux pour le corps humain. Elle peut être chauffée à une température relativement élevée et est donc idéale pour la friture. Il faut toutefois noter que certains ingrédients précieux, qui sont notamment contenus dans les huiles d’olive vierges extra particulièrement chères, peuvent être détruits au-dessus de 180 °C.

L’huile d’olive est divisée en différentes catégories de qualité. Afin de permettre une comparabilité transnationale, il existe même une directive européenne qui définit les critères de classification de l’huile d’olive en catégorie de qualité. Ces critères régissent notamment du soin avec lequel l’huile d’olive a été gagnée. Le goût, l’odeur et la couleur sont déterminés par le degré de maturité et le type d’olives utilisées. D’autres facteurs tels que le temps entre la récolte et la transformation peuvent également influencer la qualité du goût. Ainsi, l’huile des olives vertes non mûres est plus forte et plus intense en goût que l’huile obtenue à partir d’olives noires mûres. Avec les olives plus foncées, l’huile a un goût plus doux mais le rendement est plus élevé.

Les différentes catégories d’huile d’olive

Vous pouvez généralement acheter trois catégories de qualité différentes.

-“Huile d’olive vierge extra”.

La catégorie de qualité la plus élevée possible est “l’huile d’olive extra vierge”, également connue sous le terme italien “extra virgin”. Dans cette méthode de production, les olives sont broyées en pulpe et pressées à froid sans influence supplémentaire de la température. Le terme “extra” indique que l’huile provient de la première pression et a une faible acidité.

-“Huile d’olive vierge”

L’huile d’olive vierge est essentiellement produite de la même manière qu’auparavant, mais elle est obtenue à partir de la pulpe d’olive après la première pression et présente une acidité plus élevée, ce qui la rend moins précieuse que la qualité “extra”.

-“Huile d’olive”

La troisième catégorie de qualité, généralement la plus mauvaise, disponible dans le commerce de détail est tout simplement appelée “huile d’olive”. Cette huile contient un mélange d’huile d’olive vierge (pressée à froid) et d’huile d’olive raffinée, qui a été obtenue à partir des olives sous l’influence de la chaleur. L’huile raffinée est en général relativement insipide. Le goût typique de l’huile d’olive provient de l’ajout d’huile d’olive vierge. Comme le rendement en huile est beaucoup plus élevé lors du raffinage des olives que lors de la pression à froid, ce niveau de qualité est généralement aussi le plus favorable. Un certain goût constant peut être obtenu par le mélange et l’ajout ciblé d’huile d’olive vierge de qualité supérieure. Cependant, on trouve rarement cette huile d’olive dans le commerce de détail ainsi que dans le commerce de gros pour la gastronomie ou l’utilisation industrielle dans les plats cuisinés.

A quoi faut-il faire attention lors de l’achat ?

Une très bonne huile d’olive a bien sûr son prix. Comme pour le vinaigre balsamique, des presses à vin et à cuvée unique sont proposées ici. Qu’elle soit si exclusive, chacun doit décider pour lui-même.

Avec les variétés disponibles dans les supermarchés, notamment de marques connues, il faut savoir qu’il s’agit généralement de mélanges d’huiles d’olive de différents pays (“mélange d’huiles d’olive de pays de l’UE”). C’est la seule façon de remplir les bouteilles d’huile année après année, ce qui garantit un goût constant. Qui voudrait utiliser de l’huile d’olive pure plutôt triée devrait étudier consciencieusement les étiquettes des bouteilles d’huile et ne pas seulement faire attention aux références imprimées en gros caractères au niveau de qualité “vierge extra” et investir peut-être 1 à 2 euros de plus.